Le piège américain

Et si cette guerre, qui profite aux usa, était un piège où sont tombés les russes ?

Pourquoi pas, les américains ne sont pas tous des imbéciles et ce ne serait pas la première fois qu’ils utilisent le procédé.

1 : la CIA sait que la Russie se prépare à l’attaque depuis 2014. Création de réserve financière, immobilisation des communications satellite, bâillonnement des oppositions potentielles russes et biélorusses par assassinats et emprisonnements, test d’armes en Syrie aussi etc. C’est la routine russe, mais la guerre est un état d’esprit.

2 : Poutine réagit bien quand on lui agite l’idée de l’entrée de l’Ukraine dans l’OTAN. Il se voit offrir une fenêtre d’action quand son armée est dans les starting blocks et que Biden annonce que les USA n’enverront pas leur GI pour défendre les Ukrainiens (même procédé utilisé en 91 avec Saddam Hussein)

3 : Zelensky est un zélote des usa qu’il ménage dans ses discours virulents. Son armée etait préparée et entraînée par des coaches amerloks et il avait de supers bon tuyaux sur ce qu’il se passait derrière la frontière et comment contrer les attaques. Un commando dassassins à été éliminé à Kiev dans les 1ers jours de la guerre grâce aux bons tuyaux d’oncle sam. Au contraire les russes avaient de fausses infos et sont partis comme en pic nique, et la menace sur le Donbass s’est transformée en invasion de l’Ukraine.

4 : comme d’hab, les milliard de $ qui se dépensent en armement partout font tourner la machine américaine. Les armes que Biden promet, arrivent en 2 jours sur les lieux de combat – mieux qu’Amazon – Achats européens et ukrainiens, il y en a pour des décennies supplémentaires d’emprise de l’industrie et de l’idéologie US.

5 : le pipeline de gaz russe est dans le collimateur des américains depuis son projet. C’était un pieds dans la porte pour Poutine mais aussi une esquille dans le cul de nos dealers habituels.

Tout ne marche pas sur des roulettes non plus, les arabes profitent des prix hauts du pétrole et refusent de produire plus. Les pays qui ne sont pas entrés dans le camp us sont très nombreux mais la partie ne fait que commencer.

Bref, toutes ces coïncidences sont troublantes et laissent penser qu’il est possible que ce crime qui profite beaucoup aux usa, a peut être été propulsé, et au minimum accompagné par ceux la même.

Auteur : denpodro

Not human but kind

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :