Couper ou ne pas couper

Elon vient de s’acheter un dixième de ce blog, sans intention -dit il- d’influencer ses règles. On veut y croire, lui qui y a pourtant subit une restriction de parole suite à un jugement de tribunal.

Est ce que brider la très libre parole de menteurs, créateurs de rumeurs malsaines, d’allégations subversives et fabriquées est une censure ? Peut être. Est elle nuisible ? Peut être pas.

La difficulté sera de décider qui et quand censurer, pour sûr. Mais quand les tribunaux d’un pays démocratique condamnent un fauteur de trouble, il faut bien considérer celà comme une base, où bien se révolter. En attendant, puisque biproc, tweeter, facebook et tic&toc sont tenus de ne pas diffuser d’images de massacres ou de pédophilie, nous assumons de rejeter aussi les annonces non vérifiées de elon, donald, vladimir, viktor, recep tayyip, narendra, marine et autres bolsonavrants.

Auteur : denpodro

Not human but kind

3 réflexions sur « Couper ou ne pas couper »

  1. Ça ressemble à un retour de censure de elon vers donald hein.
    trump qui se plante en créant son twiteur et musc qui lui redonne le micro pour l’avoir mieux supporté que ce couillon de biden bidon qui fait du pieds inutilement à l’industrie historique us .
    Au moins, biproc, sans vraiment censurer, sélectionne ses intervenants.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :