Ce qu’il est important de ne pas savoir

Guerre de sang et de propagande en Ukraine, ne soyons évidemment pas dupe des messages qui se diffusent. Cependant il faut bien faire sa moisson d’information pour avoir une idée de ce qui se passe.

l’Europe est à la traîne en terme de communication de choc, c’est tant mieux si dans ce silence des stratégies s’élaborent. Les US ont dit vrai en annonçant l’invasion Russe alarmiste, mais ont poussé leur prophétie à l’auto réalisation et sont hors jeu. Vlad baratine surtout ses citoyens et ses inconditionnels. Il faudra plus de sang, du russe pour diminuer l’efficacité de sa propagande, de l’ukrainien pour alimenter le nationnalisme. Tout va se jouer dans le temps que l’armée russe mettra à éliminer le président ukrainien, le courageux Volodymyr Zelensky, ex comique promu martyre. Il n’a pas l’air d’un Sadam Hussein je trouve, ni l’Ukraine d’un Irak, même si les situations sont finalement assez proches.

Cette partie d’échecs que Poutine prépare depuis longtemps n’est pas tencore jouée, mais la couronne des dictatures qui entourent la Russie risque de se parer d’une nouvelle perle, sanglante. Il faut sauver Zelensky !

Raconter

Et à la fin c’est le plus fort qui gagne

Comment savoir qui est le plus fort ? C’est simple, c’est celui qui gagne à la fin de l’histoire.

Raconter une histoire fait partie de la guerre. Poutine emmène le monde dans un nouvel épisode pas Marvel. L’idée n’est pas que le récit soit crédible, il suffit qu’il endorme suffisamment et flatte les instincts de son équipe. Soft power cinéma et bodybuilding, contre regard d’acier et vrais missiles. Captain America ne fait pas le poids contre le fer véritable du nouvel opus de la saga du grand Vlad.

Que va t’il se passer après cet envahissement de l’Ukraine éclair ? L’occident et ses bons principes contre un Poutine bardé d’armes modernes et nucléaires. Je crois qu’il pourrait aller beaucoup plus loin dans la provocation sans risque de réplique militaire. Mais se rendre maître d’un pays envahi n’est pas simple. Sur le long terme la Russie s’est mise dans de sales draps. Dans l’immédiat la grande Russie est de retour. Je suis bien heureux que Trump soit éloigné du bouton rouge pour le moment. Qu’aurait il fait ? Je donnerai bien le plan de la machine à remonter le temps pour le savoir. Mais Biden doit avoir des démangeaisons de l’index. Je parirais pour un retrait rapide des troupes, si troupe il y aura, pour la simple mainmise des territoires plus ou moins russophiles. Tout le monde s’en trouverait soulagé.

Si la guerre n’était pas déjà en cours entre les US et la Chine ce serait plus compliqué pour Vladimir. Mais là, le russe ne sera pas désavoués par Xi Jinping et je crois bien que ne pas pouvoir se servir de sa carte de crédit Visa ne lui fera ni chaud ni froid.

Cucao

Cucao parait bien calme, il l’est

Le Pacifique fait rêver et il revient à portée d’avion. Les guerres ukrainiennes, les variants qui s’étiolent, le pétrole et les démocraties qui flambent ne nous empêcheront pas de reprendre la route qui cravate la planète.

L’herbe est déjà bien verte ici, mais ça empêche pas un coup d’oeil là bas.

WP attaque

WordPress attaque le marché des réseaux sociaux. En agrégant le fil des blogs que l’on suit et qui sont suggérés par affinités…

On obtient un substitut de Facebook assez sympathique. S’y ajoutent les ‘stories’ qui empiètent sur Instagram, voire TikTok, sans compter le mode incrustation de ttes les plateformes !

WP bientôt maître du web !

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer