Avoir raison

Mon analyse est que rien ne sert d’avoir raison.

Bien sur, étimologiquement, avoir raison est le synonyme de gagner un combat, mais nous savons aujourd’hui que la violence n’est pas la solution 🙂

Si on considère que la vérité est associé à une victoire, cette victoire reste éphémère comme la vérité, qui évolue avec les meurs, la science et la connaissance. La vérité intengible n’existe pas.

Pour convaincre non plus, avoir raison ne sert pas. Un tribun, des arguments falsifiés à dessein ou fallacieux de bonne foi sont plus efficaces.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer