Ne le dis à personne, sauf à moi

2006, il y a loin déjà. C’est donc un thriller, poursuites à pieds haletantes, grands méchants, héros, violence, amour éternel et tout.

Mais ce film bien tourné, très bien joué, plein d’acteurs excellents me laisse un goût amer.

Il est trop long. Il est plein de poncifs. Un politicien sans loi aidé par des puissances quasi occultes ne sera vaincu que par l’acharnement d’un policier intègre par maniaquerie, et d’un héros au cœur pur aidé par un gentil voyou aux lois simples et justes.

Carrément un scénar complotiste.

Auteur : denpodro

Not human but kind

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :