PLAZA DE ESPANA, SEVILLA

Je partais comme tous les ans passer un mois chez ma grand-mère à Oslo, et à cause d’une bousculade et d’une inversion de mallette Vuitton avec un ancien mannequin converti dans le commerce de vasodilatateurs,
je me retrouve à Séville avec un carnet d’adresses rempli de numéros de jeunes femmes photogéniques et une valise d’échantillons de viagra !

Que faire !

Bises, Pierre

Auteur : denpodro

Not human but kind

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :