La vérité sur le mensonge

Mentir c’est ne pas dire la vérité.
Oui, mais qu’est ce que la vérité ?
La vérité des uns heurte les certitudes des autres, les lois de la physique changent. Les apparences trompent les juges et les justiciers.
Alors qu’opposer au mensonge ?
Parler c’est déjà mentir parce-que les mots mentent, ne sont pas assez précis et que la vérité qui n’existe pas change à chaque instant.
A défaut de vérité trop délicate parlons de sincérité. Après tout si on croit sincèrement dire la vérité, la plus grande partie du chemin est faite. Parce que ce qui est plus important que ce que l’on dit, c’est pourquoi on le dit. Pour exister, pour rassurer, pour amadouer, dominer, domestiquer, pour blesser.
La vérité et le mensonge jouent le même jeux. Et le ton compte autant que les mots et les mots autant que le sens.
Les mots mentent donc et inéluctablement, mais ils n’ont pas la même signification, la même éthique, suivant qu’ils sont dit pour rassurer un enfant ou pour manipuler une foule, parce-que c’est l’intention qui fait la différence.
Au contraire des mots qu’ils ne faut pas croire mais interpréter, les actes eux, quelle que soit l’intention qui les motive sont ce qu’ils font !
Gaffe dont à ce que vous dites et surtout à ce que vous faites.
Croyez moi 🙂

Auteur : denpodro

Not human but kind

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :